Deathwatch - Stars of Strife

Mission d'escorte sur Karlak - 1er rapport

+ + + Procédure d’identification… + + +
+ + + Identité confirmée: Frère Varus – Deathwatch + + +
+ + + Recherche accréditation… + + +
+ + + Accréditation Sigma Prime + + +
+ + + Coordonnées Temporelles: 217 816M41 + + +

Rapport n°1
Mission: escorte et d’investigation
Lieu d’intervention: Karlak, monde forteresse, ceinture de fer, Etendues de Jericho

Au repère temporel 198 816M41, notre équipe d’extermination fut convoquée par l’inquisitrice Adrielle Quist dans la forteresse d’Erioch. Quist nous montra le dernier message qu’elle avait reçu quelques heures auparavant de la part de l’inquisiteur Zaer Vincent. Le message datait d’un an auparavant.
Zaer expliquait mener une investigation sur le monde forteresse de Karlak, situé dans la ceinture de fer. Il recherchait des ruines xenos immergées dans les mers du sud de ce monde, dont il avait finalement pu trianguler la position. Il s’inquiétait également de la présence de xeno-cultiste sur la planète et du haut degré d’organisation dont ils faisaient preuve dans leurs activités. Vincent soupçonne qu’une force extérieure non identifiée, ou bien une survivance des précédents occupants xenos de cette planète, ne soit derrière ces agissements. L’inquisiteur indique être sur le point de se rendre en personne sur le lieu géographique des ruines xenos. Redoutant un destin funeste, il précise que l’ensemble de ses notes sont dans ses quartiers, dans la Citadelle Primaris. Il achève son mot en présentant des excuses à l’inquisitrice Quist sur un sujet sur lequel l’inquisitrice ne s’est pas ouverte.

Décidée à aller sur place sur la trace de l’Inquisiteur Vincent, l’Inquisitrice Quist a sollicité un support de la Deathwatch pour ses opérations sur place. Notre escouade a été affectée à cette mission.
Objectifs de mission:

  • Assurer la sécurité de l’Inquisitrice Quist
  • L’assister dans ses investigations sur place
  • Retrouver la trace et si possible secourir l’Inquisiteur Vincent
  • Eclaircir le mystère de la cité engloutie mentionnée par Vincent
  • Purifier les xeno-cultistes

Notre équipe est prête au départ dans les 2 heures, et nous embarquons à bord du vaisseau personnel de l’Inquisitrice, l’Angelus Invictus, un vaisseau de modèle peu conventionnel car malgrè des dimensions très réduites, il est capable de transfert Warp. Sa taille lui permet également des vol atmosphèriques.
Voyage sans incident jusque Karkak.
Nous rencontrons quelques membres de la suite de l’inquisitrice, en particulier Nilsey, un assassin du temple Vindicare. Quiest semble disposer de ressources conséquentes.

Lors de notre arrivée sur Karlak, nous sommes accueillis par le Seigneur Général Castus Iacton, l’autorité militaire et administrative suprème dans le système.
Celui-ci nous conduit immédiatement dans ses quartiers, où, nous dit-il, il entrepose un objet que l’inquisiteur Vincent lui a demandé de remettre en mains propres à l’inquisitrice Quist dès son arrivée. En chemin, le Seigneur Général nous confirme la disparition de l’inquisiteur Vincent depuis près d’un an.

L’objet en question est une sorte d’écrin à sécurités multiples. L’inquisitrice retira ses gants et commença à opérer la manipulation nécessaire afin de l’ouvrir. Quelque chose n’allait pas… Quist avait bien mentionné que les éléments nécessaires étaient dans ses quartiers, et il ne parlait pas de cet écrin dans son message… Mon inquiétude fut confirmée lorsque l’inquisitrice s’écroula sous nos yeux. Elle avait été empoisonnée par un poison de contact déposée sur l’écrin en question! Une prompte intervention de notre part permis de lui éviter la mort, mais elle est désormais dans un coma profond pour probablement plusieurs jours.

Alors que nous conduisons l’inquisitrice inconsciente dans ses quartiers, l’examen auspex de l’écrin révéle bien la présence d’un poison de contact.

Le Seigneur Général s’est montré inquiet au sujet de Quist. Il est manifestement conscient d’être le principal suspect en cette affaire, l’écrin n’ayant pas, selon ses dires, quitté le coffre fort dans lequel il l’entreposait depuis un an. Même son rang de Seigneur Général ne le protégera pas du peloton d’éxécution – ou pire – si il est reconnu coupable de tentative de meurtre sur une représentante des Saints Ordos de l’Inquisition.

J’ai laissé frères Varus et Adivarius dans la chambre où nous avons conduit l’inquisitrice, afin de veiller sur elle.

Frères Ares, Elias, Helmut et moi-même nous dirigeons vers les anciens quartiers de Vincent, pour tenter d’en savoir plus.

Analyse et conjectures.

Projection primaire: l’inquisiteur Vincent a lui-même empoisonné l’écrin afin d’assassiner l’inquisitrice Quist.
Il savait que l’inquisitrice l’ouvrirait elle-même. Les deux semblent avoir partagé quelque chose qui s’est mal terminé.
Probabilité: improbable. Quist n’a jamais laissé entendre que leurs relations s’étaient dégradée au point de justifier un assassinat. Au contraire, à en croire son message, Vincent paraissait contrit.

Projection primaire: le Seigneur Général Castus Iacton a cherché à assassiner l’inquisitrice Quist.
Probabilité: quasi-nulle. Le moment était très mal choisi pour une élimination. Il savait qu’il serait le premier suspect, et il était peu judicieux de sa part de chercher à l’éliminer en notre présence.
Néanmoins, le Seigneur Général Castus Iacton reste, à ce stade de l’enquête, le premier suspect.

Projection primaire: une force inconnue cherche à assassiner l’inquisitrice Quist afin qu’elle ne poursuive pas les investigations de Vincent.
Probabilité: haute. Toutefois, il reste a expliquer comment ce coffret, entreposé dans un coffre fort, a put être piégé. Ce mode opératoire implique une excellente organisation et des agents infiltrés dans la Garde Impériale. Cela ne ressemble au modus operandi d’aucune espéce xenos majeure des Etendues de Jericho (les cultes genestealers n’agissent généralement pas de cette manière, et ce n’est absolument pas dans les méthodes Tau). Les espèces xenos majeurs non endémiques semblent également hors de cause en la matière (les orks ne sont pas assez subtils, les eldars et les eldars noirs disposent d’autres moyens pour se débarasser d’une cible, même si le poison reste une arme courante chez les eldars noirs). Peut-être une espèce locale de xenos encore non disparue et vivant dissimulée depuis l’arrivée de l’Imperium? Peut-être les batisseurs des structures englouties?
Projection secondaire: cette tentative d’assassinat est l’oeuvre de rebelles/serviteurs du chaos, qui ne veulent pas que l’Imperium mette la main sur ce qui se trouve dans les structures englouties. Elias a murmuré “Alpha Legion”, et les intuitions des psyker sont souvent à prendre au sérieux. Ce type de manoeuvre est effectivement dans les pratiques de ces traitres.
Projection tertaire: une puissante faction du chaos, potentiellement l’Alpha Legion, s’est infiltrée sur Karlak pour affaiblir le dispositif impérial. Ayant placé des pions à différents niveaux stratégiques et encouragé les activités dissidentes des xenos-cultistes, ils ne souhaitent pas que l’inquisitrice Quist reprenne les investigations de Vincent. Par peur qu’elles ne mènent à eux? Par crainte que l’Imperium découvre ce qui se cache dans les structures englouties? Par volonté de s’approprier le contenu de ces structures pour leurs sombres desseins?

Protocole d’intervention:

  • poursuivre l’analyse du coffret, identifier la nature et la provenance du poison, identifier ce qu’il contient ou ce qu’il a put contenir
  • assurer la protection de l’inquisitrice. Mise en oeuvre de 3 niveaux de protection:
    1) faire courir le bruit que l’inquisitrice est décédée
    2) indiquer au Seigneur Général Castus Iacton et ses plus proches collaborateurs que l’Inquisitrice est en réalité rétablie mais qu’elle préfére rester incognito. Elle restera dans ses quartiers, sous la protection permanente de la Deathwatch, qui lui serviront en outre d’agents de terrain
    3) en réalité, évacuer discrétement l’inquisitrice vers son vaisseau (dissimulée dans un caisson d’équipement de la deathwatch?) qui se repositionnera en orbite. Elle sera sous la responsabilité de l’assassin Vindicare. Seul le personnel inquisitorial sera informé. Indiquer au personnel de l’inquisition de mener une fouille du vaisseau, par prudence, après leur décollage, pour prévenir toute infiltration des élements séditieux.
  • poursuivre l’enquête de Vincent: explorer ses appartements, mettre la main sur les documents qu’il mentionnait dans sa lettre, remonter la piste de ses derniers déplacements avant sa disparition, se renseigner sur le personnel qui l’accompagnait
  • identifier et neutraliser les éléments séditieux et les forces anti-impériale: investiguer sur l’identité du personnel ayant eu connaissance du coffret et de sa position, analyser le coffre fort pour identifier des traces d’effraction ou relever des empreintes digitales. Interroger les principaux suspects.

Fin du rapport.

Pensée du jour: Pour un guerrier, le seul crime est la lacheté.

+ + + Procédure de transmission… + + +
+ + + Transmission confirmée + + +
+ + + Procédure de déconnexion… + + +
+ + + Déconnexion confirmée + + +

Comments

Tristelune

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.